Comment choisir le meilleur amplificateur

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la sélection du meilleur amplificateur pour votre application.

La première chose que vous devez considérer est la gamme de fréquence. Il est important de ne pas sélectionner un amplificateur dont la plage de fréquences est plus élevée que nécessaire. Si vous le faites, vous paierez plus d’argent que vous n’auriez dû. Le coût d’un amplificateur RF augmente considérablement avec la fréquence.
Notre partenaire E&I spécifie la fréquence à laquelle l’amplificateur produira une puissance nominale. Donc, une fois que vous avez défini la limite supérieure de la fréquence dont vous avez besoin, sélectionnez la série d’amplificateurs qui dépasse celle-ci de la plus petite marge. Assurez-vous également qu’il ne fonctionne pas trop au-dessus de ce dont vous avez besoin, car vous paierez pour la bande passante dont vous n’avez pas besoin.

La prochaine chose que vous devez considérer est le niveau de puissance. La plupart des amplificateurs sont évalués à une compression de 1 dB. (Ce sont des amplificateurs linéaires – pourquoi l’évalueriez-vous ailleurs? Je ne sais pas, mais les gens le font). Encore une fois, vous ne voulez pas sélectionner un amplificateur qui a un niveau de puissance qui dépasse largement vos besoins, car le coût augmente également avec le niveau de puissance. Quand nous disons qu’un amplificateur est spécifié à 100 Watts (E&I 2100L par exemple), cela signifie que vous pouvez l’utiliser à 100 Watts, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en mode continu ou toute autre application requise par votre application.
Pour de nombreuses applications, vous pourriez être plus intéressé par la tension que par la puissance. Dans un tel cas, nous pouvons calculer la tension à partir du niveau de puissance et de l’impédance. L’impédance de sortie de tous nos amplificateurs RF est de 50 Ohms. Cependant, la tension à travers votre charge dépendra de l’impédance de votre charge et doit être calculée à partir de cela.

L’autre chose à considérer est la classe d’opération. Nous proposons des amplificateurs de classe A et de classe AB. Les amplificateurs de classe AB sont peu coûteux et plus efficaces, mais ils présentent une plus grande distorsion harmonique que les amplificateurs de classe A. Pour une explication plus détaillée sur les différences de linéarité et de classes, vous pouvez vous référer à l’article suivant, Classe A ou Classe AB

b92bcba3279605251b4ad83669eae5cdGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG